Les bons plants de Villeurbanne

Les bons plants de Villeurbanne se tiendront de nouveau ce samedi 18 mai 2019 au parc de la Feyssine. C’est une belle initiative de la ville de Villeurbanne pour initier les enfants au développement durable et aux gestes eco citoyens anti gaspillage.

Petit plus : le goûter est offert à tous les enfants et un stand distribue de l’eau à volonté (de quoi rester bien hydraté tout au long de l’après-midi).

Dans la mesure du possible essayez de venir tôt car il y a de monde et un peu d’attente pour les activités phares. Personne n’est oublié du plus grand au plus petit, tout est mis en place pour passer un bon après-midi en famille ou entre amis, et le tout gratuitement !

Quelles activités sont proposées ?

Les bons plants proposeront aux enfants des acti­vi­tés de loisirs en plein air (dès 7 ans) telles que l’ac­cro­branche, la pêche ou des balades en calèche (dès 2 ans).

Mais aussi divers ateliers pédagogiques et ludiques sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, le lombri- compos­tage ou le deve­nir d’une graine de la terre à l’as­siette. Et d’autres ateliers plus créa­tifs (dès 5 ans) comme la fabri­ca­tion de savons, d’ins­tru­ments de musique à partir d’objets du quoti­dien ou l’ini­tia­tion à la vanne­rie.

Il y’a aussi des stands de jeux pour les grands et les petits. Différents spec­tacles ( marionnettes, théâtre, comtes…) ryth­me­ront l’après-midi, jusqu’au pique- nique géant du soir et un concert mixant pop et soul. Une jour­née de vrais bons plans pour prendre soin de sa planète. Enfin n’oublions pas le pique-nique géant du soir.

Espérons que la météo sera de la partie !

Publicités

Voyager et prendre l’avion avec bébé 👶🏽

Nous avons toujours aimé voyager alors devenir parents et avoir des enfants en bas âge n’allait sûrement pas nous arrêter !

Voyager avec de jeunes enfants demande des aménagements mais n’empêche pas de partager de bons moments en famille.

Notre premier grand voyage avec notre fils aîné était à Marrakech.

Il avait 2 ans et demi, il venait d’être propre, le voyage s’était bien passé, il avait presque dormi tout le vol. Il était endormi tout contre moi quand une hôtesse, consigne de sécurité oblige, a tenu à ce qu’il regagne son siège. Résultat : il a pleuré pendant toute la phase d’atterrissage et a fait pipi sur le siège 💺… qu’il a fallu changer.

A cette époque, notre fils faisait encore la sieste l’après midi, il a donc fallu adapter des temps de repos dans la journée. Cela n’a pas vraiment été un problème car il faut dire qu’entre 12h et 17h la chaleur devenait insupportable. Nous étions partis en plein mois d’août et la température à midi avoisinait les 50 degrés.

Nous avions opté pour la location d’un appart hôtel pour être comme à la maison, certes un peu plus cher à la base mais on s’y retrouve en économisant sur les restos. Les frais de bouche  peuvent  rapidement faire exploser le budget sans pour autant toujours se régaler.

Il a été très compliqué de le faire manger local (trop épicé, trop différent): pour mon fils la nourriture au Maroc était bizarre, en dehors du petit déjeuner il ne mangeait pas grand chose, il n’a pas vraiment été séduit par le couscous et le tajine … nous avons dû aller faire des courses au supermarché Hassima (le Auchan du bled) et nous avons passé une bonne partie de la semaine à manger du riz, des nouilles et des pâtes mais au moins il avait quelque chose dans le ventre!

Cette fois ci nous faisons encore plus fort, voyage avec un bébé de 13 mois destination les Etats Unis

3 villes au programme dans l’Ouest américain :

-San Francisco

-Los Angeles

-Las Vegas

Plus de 12 h de vol (sans compter les temps de connexion), 9 h de décalage horaire ! Cap ou pas cap? Allez c’est parti on fait les bagages !

La grande difficulté de voyager en avion avec bébé c’est qu’il faut prendre l’essentiel mais ne rien oublier d’important tout en étant suffisamment léger pour ne pas exploser le poids autorisé.

Voyons un peu la liste : des couches et des lingettes, des rations de survie (lait en poudre, petits pots, compotes…), des médicaments pour les petits bobos (doliprane, granules homeo, crèmes pour le change, dolodents , mouche bébé ), 2 biberons pour le lait, 1 petit pour l’eau (de quoi les nettoyer), doudou, une totoche de secours,  notre fameux mouton berceuse, quelques jouets…  une gigoteuse été + hiver,  des vêtements chauds et légers, une combinaison pilote et une petite veste Bombers.

Important : ne pas se laisser prendre au dépourvu !

Nous avons également pris de quoi grignoter ( biscuits,briques jus de fruits, nouilles ,….) pour lui et toute la famille pour palier aux fringales nocturnes. Je vous conseille également de prendre un  Thermos, ce qui vous permettra de stocker un peu d’eau chaude pour les biberons, ou d’avoir de l’eau fraîche pour les visites.

Autre difficulté majeur : bébé n’est pas un gros dormeur contrairement à son grand frère

Alors comment s’est passé le vol aller?

Lyon-Amsterdam : nickel il a dormi les 3/4 du temps, ça aurait été tout simplement parfait si le voyage s’était arrêté là.

4h de connexion : on est arrivé à l’occuper tant bien que mal.

Amsterdam-San Francisco: il a dormi les 2 premières heures et les 2 dernières, entre temps il a fallu gérer. Je n’ai pas pu regarder les derniers films à l’affiche mais j’ai beaucoup marché. Je l’ai baladé d’un bout à l’autre de l’avion lorsque cela était possible et que les hôtesses ne passaient pas avec leurs chariots. Certains passagers nous adressaient des sourires, d’autres des regards en coin, nos plus proches voisins n’ont certainement pas passé un voyage de tout repos car il faut bien l’avouer il a aussi pas mal pleuré 😢

Et le vol retour ?

C’était peu différent, nous voyagions de nuit. Heure de décollage 11 h PM, arrivée en France heure locale 11 h AM ! Durée du vol 13 h.

Extinction des feux vers 18 h, compliqué pour bébé de dormir même si l’avion était plongé ds la pénombre. Impossible de rester sagement assis entre les passagers qui regardaient un film pour la plupart, et ceux qui auraient bien dormi.Malheureusement les bébés ne sont pas comme les canaris il ne suffit pas qu’il fasse noir pourqu’ils dorment!

Les hôtesses ont été gentilles, elles nous ont proposé un siège en plus avec plein de coussins en rabe, nous avons pu voyager plus confortablement et moins courbaturés, sans supplément.

Le décalage horaire ?

Avouons le ce n’est déjà pas facile pour les adultes ! Après un voyage épuisant, le passage à l’immigration nous étions quasiment debout depuis 24 h non stop. Lorsque nous avons enfin rejoint notre hôtel, nous n’avions qu’une seule envie : prendre une douche et nous glisser sous la couette, c’était sans compter sur un problème de disponibilité du lit supplémentaire que nous avions pourtant réservé. Résultat, il a fallu jouer à Tetris et dormir à 4 dans un lit pour 2. Bébé s’est vite endormi sauf qu’il s’est réveillé à 6 h (heure française comme tous les jours), 1 h après miracle il se rendort et se réveille à nouveau 2 h plus tard sauf qu’à San Francisco il est minuit que la nuit ne faisait que commencer….

Au bout de 48h c’est déjà mieux mais impossible d’échapper aux réveils nocturnes, vers 18h il piquait du nez et serait bien parti pour plusieurs heures d’affilé.

Au bout de 4 jours il avait pris le rythme local, plus de nuit entrecoupée.

Et le retour ? Avec autant d’heures de décalage le jetlag était quasi inévitable, impossible que les choses se passent en douceur. Les premières nuits ont été compliquées, bébé tombait de sommeil au moment de se lever et petait le feu au milieu de la nuit. Comment lui en vouloir? Retour à son rituel d’endormissement et à la méthode du 2-4-6 pour tenter de l’endormir

Il est Important de toujours rester calme, bébé est une éponge, impossible qu’il se calme s’il nous sent agacé (faites un petit de méditation au coucher si nécessaire pour se mettre dans bon état d’esprit) et surtout bien expliquer à bébé pourquoi il est important qu’il dorme et pourquoi on le met au lit. J’ai toujours tout expliqué à mes enfants et ca s’est généralement révélé terriblement efficace.

Le quotidien avec un bébé aux States ?

Il est facile de trouver des produits pour bébé et de plus de bonne qualité , ils sont même plutôt en avance sur nous (mélange healthy pas encore d’actualité en France). Par contre le lait en poudre est très cher à tel point qu’ils l’ont mis sous clef.

Nous avons du avoir recours aux méthodes des plus inédites pour réchauffer le biberon ou les petits pots pour palier parfois à l’absence de micro ondes. Du bain Marie dans la casserole de campeur, au sac à vomi (qui a la particularité d’être étanche), en passant par l’eau chaude collectée chez Starbucks grâce à notre Thermos.

En résumé :

– éviter si possible les voyages trop longs, si vous ne voulez pas occuper bébé pendant de longues heures

– essayer de voyager de nuit, c’est moins long pour tout le monde si bébé dort un peu pendant le vol ✈️

– attention aux décalages horaires

– attention à la saison et aux températures, après bien sûr on ne maîtrise pas la météo

– opter plutôt pour un appart pour avoir la possibilité de cuisiner ou de réchauffer des plats à emporter. Minimum vital : le bon vieux Thermos et la casserole de campeur si on prévoit de se déplacer.

– Petite astuce de sioux nous glissons une carte de l’hôtel dans la poche des enfants avec un petit mot en anglais et  notre numéro de téléphone au cas où ils viendraient à se perdre

– s’assurer que l’on pourra acheter sur place le nécessaire pour bébé car impossible de tout mettre dans la valise

– prendre des couches qui s’enfilent comme des culottes style pants, les toilettes des avions sont minuscules et l’odeur devient rapidement insupportable ( plus vite on est sorti mieux c’est).

– ne pas oublier de prévoir large à l’aéroport à cause du plan vigipirate et des analyses des aliments transportés auxquelles il faudra se soumettre

-jusqu’à 2 ans les billets d’avion sont gratuits mais bébé voyagera sur maman/ ou papa avec une ceinture ventrale, au delà il faudra payer le prix d’un siège supplémentaire. Il est possible d’obtenir un lit auprès des compagnies aériennes mais il vaut avoir un bébé tout petit car les lits sont vraiment tout rikiki (moins de 70 cm) donc déjà trop petit pour un bébé d’un an (et pourtant nous avons un modèle réduit).

Dans un prochain article, je vous parlerai plus en détails de notre voyage en famille dans l’ouest Américain.

Coup de gueule contre Fortnite

Fortnite tout le monde connaît (à moins de vivre dans une grotte). Le jeu de combat et de survie type Battle royale rencontre un succès phénoménal et rapporte des millions. Mais voyons un peu comment ? Le procédé n’est pas toujours très transparent!

S’il est possible de télécharger Fortnite gratuitement la facture peut rapidement devenir très salée !!!! Nous en avons fait l’amère expérience. Toutes les plateformes sont concernées, mobile, consoles Xbox One, PS 4, Nintendo Switch, PC…

Comme la plupart des parents j’ai mis en place un contrôle parental et je pensais avoir correctement bloqué les accès au paiement. Malheureusement l’ado est rusé voire malhonnête quand il s’agit d’obtenir les fameux V bucks pour acquérir des Skins aux noms plus ridicules les uns que les autres : Banane, Poiscaille, Ruine… Ça frise le foutage de gueule mais les enfants sont totalement accros.

Mon fils, comme la plupart de ses camarades y passe des heures faisant volontiers passer les devoirs au second plan si nous ne veillons pas au grain.

Il y a quelques mois il y avait déjà eu des achats non autorisés.

Mon fils joue sur Nintendo switch avec un profil enfant sans aucune carte de crédit ne soit d’enregistrée. Pour effectuer des achats il est donc obligé de faire appel à un adulte référent.

Il était alors en vacances chez ses grands-parents et il avait demandé à son grand-père de lui acheter pour 10€ de V Bucks. Mais au final la facture s’élevait à plus de 40 €. Recevant des e-mail me remerciant des différents achats, je contacte mon père pour lui demander des explications ? OK c’est son petit-fils mais ce n’est pas lui rendre service que de dépenser autant d’argent pour un jeu vidéo (surtout que j’y fais la chasse tout au long de l’année)!!! Surpris il me répond qu’il n’en a acheté que pour 10€, ce n’est pas grand chose. Les 30 € restant ont donc été validés à son insu, son numéro de sa carte bancaire ayant été conservé indûment sans qu’il n’en soit informé.

Je reprends l’email, les conditions générales de Nintendo sont claires il n’est pas possible de demander un remboursement pour des achats on line. Je ne me laisse pour autant pas démonter et j’écris un e-mail incendiaire au webMaster de Nintendo car le service n’est pas joignable par téléphone, ça serait trop simple… Contre toute attente et à la suite de différentes relances j’ai fini par obtenir gain de cause.

Nous faisons un rappel à l’ordre à notre ado adoré, l’avertissant clairement que si cela venait à se reproduire Fortnite finirait aux oubliettes. Des mois se passent, nous limitons tant bien que mal le temps de jeu grâce a l’appli Contrôle Parental de Nintendo qui permet de déterminer une durée de jeu maximum. Cela engendre évidemment beaucoup de tensions à la maison. Voulant faire un geste pour le remercier d’avoir diminuer son temps de jeu j’accepte lui acheter pour 20 € de V Bucks afin qu’il puisse acheter son skin préféré. Mais l’appel du skin devait être trop fort. Il y a 2 jours je remarque en regardant mon relevé bancaire que 50€ de plus m’ont été facturés. Je rentre dans une colère noire, je déteste être prise pour une bonne poire et que l’on abuse de ma gentillesse. Je demande des explications à mon fils qui fait mine de ne pas comprendre. Je recherche l’historique d’achats et je constate qu’il s’agit bien de commandes V bucks sur Fortnite. Furieuse, je cherche tant bien que mal comment désactiver les achats sur ce site de merde qui nous vole indûment et en toute impunité et rend nos enfants complètement Gogoles.

Je finis par trouver un semblant de réponses dans les FAQ : Comment procéder quand des achats ont été faits alors que nous n’avions pas donné notre autorisation? Je reçois un accusé de réception par e-mail qui indique clairement que l’achat de V bucks ne fait l’objet d’aucun remboursement, c’est tellement plus simple…

Par chance les V bucks ont été achetés depuis mon téléphone mobile, il me reste encore une alternative. Je signale à Apple que des achats ont été effectués sans mon consentement et on me rappelle illico dans la minute. Une personne très compétente prend le temps de vérifier avec moi que tous les paramètres de sécurité sont correctement activés. C’est alors que je découvre qu’une troisième empreinte digitale a été rajoutée à mon compte ce qui a permis à mon cher ado de valider tous les achats qu’il souhaitait sans mon accord. Inutile de préciser qu’il est puni jusqu’à nouvel ordre, même si cela va pourrir l’ambiance pendant les vacances merci Fortnite! La pression retombe néanmoins car Apple a bien voulu me rembourser.

Donc chers parents d’ado qui comme moi vous retrouvés avec des achats non autorisés n’hésitez pas à réclamer!!! Et à jeter un œil régulièrement aux paramètres de sécurité pour éviter les mauvaises surprises.

La cité du chocolat: toujours une bonne excuse pour aller y faire un tour

À l’occasion d’un week-end dans la région de Valence nous avons visité la Cité du chocolat de Tain l’Hermitage.

C’est un musée très interactif, tout à fait dans l’air du temps (vidéos, écrans tactiles, jeux, ateliers olfactifs…), les 5 sens sont mis à contribution, dès l’entrée et le visiteur est placé au centre de la visite, qu’il soit un expert chocolatier ou un simple gourmand.

La visite est un véritable un enchantement pour les papilles, de nombreuses dégustations sont proposées tout au long du parcours.
Le musée est très ludique et pédagogique nous avons appris beaucoup de choses sur le chocolat (de la cabosse aux différentes étapes de fabrication) et sur l’histoire de la maison Valrhona tout en nous amusant. J’attribue une mention spéciale au film projeté à l’étage, nous en avons vraiment pris plein les yeux.
C’est une visite idéale à faire en famille ou entre gourmands, difficile de repartir sans son petit ballotin, nous avons essayé de rester raisonnable lors de notre passage dans la boutique.

Le premier étage comprend un restaurant tout chocolat, un laboratoire de pâtisserie pour mettre la main à la pâte mais aussi un espace dédié aux artisans du monde du chocolat et un espace dédié à l’histoire de Valrhona.

La prochaine fois nous nous laisserons peut être tentés par un des nombreux ateliers qui y sont proposés.

A seulement une heure de route de Lyon, pour occuper les enfants pendant les vacances, pour Pâques 🐣 , pour Noël 🎄 ou simplement pour le plaisir de déguster du chocolat sous toutes ses formes, n’hésitez pas à aller y faire un tour !


Retrouvez la Boutique de chocolats et la vente de billets, ateliers et stages en ligne : www.citeduchocolat.com

DPNI, test dépistage non invasif Trisomie, mon témoignage

Si comme moi les examens médicaux ont tendance à vous angoisser, vous comprendrez que les tests de Trisomie 21 peuvent vous faire carrément psychoter.

Comme beaucoup de mamans j’ai préféré faire le test sanguin pour détecter la Trisomie 21 lors de l’écho du troisième mois.

Les résultats de la clarté nucale étaient dans la moyenne (épaisseur de 2 mm), ceux de la prise de sang n’étaient pas mauvais non plus (859/1000) surtout si nous prenons en compte mon grand âge. Cependant l’attitude du corps médical qui prenait bien soin de rester toujours sur la réserve me dérangeait.

C’est un peu comme si on vous disait si vous faisiez un test HIV : « ok, vous avez 80 % de chance d’être séronégatif, mais nous ne pouvons pas être sûr à 100% ». Personne n’accepterait ça !!! Nous parlons quand même de la santé de notre futur bébé et d’un risque de handicap qui pourrait avoir de lourdes conséquences.

Besoin d’être rassurée…

A l’époque où j’ai fait le test de DPNI il n’était pas remboursé et cela m’avait coûté 390€. J’avais longuement cogité sur l’utilité de cette dépense et à force de me torturer l’esprit j’avais fini par me dire que c’était le prix de ma tranquillité et que la santé de mon bébé valait tout l’or du monde. Désormais depuis janvier 2019, le test est remboursé, donc plus d’hésitations Mesdames !

Pourquoi pas l’amniocentèse ?

Dans mon cas pour plusieurs raisons :

  • Je suis de rhésus négatif et je ne souhaitais pas faire une recherche invasive qui pouvait potentiellement mettre la vie de bébé en danger (même si le risque est minime il y a quand même un risque de fausse couche)
  • Ce type d’examen nécessite de pouvoir prendre une à deux journées de repos et me retrouvant souvent seule à tout gérer quand Monsieur est en déplacement c’est un luxe que je pouvais difficilement me permettre

Bien sûr l’examen est remboursé par la CPAM, pour les vieilles comme moi. Mais, est ce vraiment le plus important ???

Concrètement comment ça se passe ?

Première difficulté, à l’époque : trouver un laboratoire qui pratiquait cet examen

Je me suis vite rendue compte que les laboratoires n’avaient pas beaucoup de demandes de DPNI, ils confondaient d’ailleurs souvent avec le test sanguin du troisième mois.

J’habite sur Lyon et je n’ai trouvé que 2 laboratoires qui le pratiquaient : le premier à Jean Macé, le second à République. Pour réaliser le test DPNI il y a un kit spécial avec un protocole bien particulier à respecter, et le personnel n’a pas franchement l’air rodé. Histoire de vous faire gagner du temps je vous mets un lien sur le site du laboratoire qui pratique cet examen.

http://www.dpni-biomnis.com/futurs-parents/questions-frequentes/#/chapter_1_4

Petite précision qui a son importance : s’agissant d’un test génétique, il vous faudra impérativement une ordonnance de votre gynéco, même si ce n’est pas remboursé.

Veillez à prendre avec vous les résultats des examens précédents et en faire des photocopies.

Les résultats

Les résultats sont communiqués au médecin prescripteur sous 2 semaines environ. J’avais entendu dire qu’il était possible de connaître le sexe du bébé, mais dans mon cas ils se sont limités à rechercher les différentes trisomies.

Le résultat est exprimé sous forme de pourcentage, vous n’aurez besoin d’aucune explication complémentaire. Personnellement cela m’a permis de poursuivre ma grossesse plus sereinement. Dépense inutile diront certains mais j’avais besoin de faire ce test du DPNI pour être rassurée.

Comment survivre à la perte de Doudou ?

Autant vous prévenir tout de suite Bébé il y a peu de chances que Bébé choississe votre doudou préféré, vous savez celui que vous  avez sélectionné avec amour en imaginant sa petite bouille. Il ne choisira pas non plus celui qui était là dès les premiers instants à la maternité avant que son lit ne déborde de peluches. Ni même le plus beau, peu importe qui a pu vous l’offrir. J’en avais déjà fait l’expérience avec mon fils aîné. A la surprise générale il avait jeté son dévolu sur un doudou plat avec une tête d’ours, un de ceux que je surnommais « gentillement » un « doudou chiffon ». Depuis plus de 10 ans il l’accompagne partout, nous avons failli le perdre 1000 fois mais il s’est accroché le bougre. Le doudou du petit dernier a eu moins de chance! Il a vraisemblablement été perdu sur un parking de supermarché alors que papa était missionné pour les courses.

Quand je suis rentrée et que mon fils aîné m’a appris la perte du doudou de son petit frère, j’ai cru d’abord à une mauvaise blague! Nous n’avions non seulement perdu son doudou mais également sa totoche. La fameuse totoche en caoutchouc naturel dont il est totalement accro et que je ne peux commander que sur Internet!!! C’était bien entendu le dernier exemplaire, sinon ce n’est pas drôle, car nous en avions égaré une au parc la semaine précédente. Les 3 nouvelles totoches que j’avais commandé n’arriveraient pas avant 3 à 4 jours . Évidemment mon conjoint m’avait même pas fait l’effort de revenir sur ses pas ni même de se rendre à l’accueil du supermarché pour savoir si quelqu’un les avait trouvé et rapporté, jugeant que bébé n’avait qu’à s’en passer. J’avoue que ceci m’a beaucoup énervé 😤 : quel manque de psychologie !!! Ne pas réaliser que sans son doudou et sa totoche ça allait être compliqué et que cela l’aidait beaucoup pour se calmer, se consoler et dormir.

Je suis repartie à la recherche de doudou mais je suis malheureusement revenue bredouille. Je suis passée à la boutique où il avait été acheté mais la référence n’était plus commercialisée.

Il fallait se rendre à l’évidence nous allions passé un week-end sympatoche et Monsieur allait enfin pouvoir réaliser l’importance de Doudou.

Arrive l’heure de la sieste et comme il fallait s’y attendre ce fut tout simplement mission impossible ! Nous avons eu beau essayer de le faire jouer, de le balader, de le bercer jusqu’à ce qu’il soit au bord du sommeil, il n’a pas dormi de toute la journée.

Le coucher n’a pas été évident, malgré la fatigue bébé ne voulait dormir. J’avais heureusement réussi à lui trouver une totoche en caoutchouc naturel en pharmacie, certes un peu différente de la sienne mais qu’il a accepté de mordiller faute de mieux. Je dois mon salut à la berceuse mouton qui nous accompagne déjà depuis plus d’une décennie et a réconforté mes 2 bébés.

Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes : Doudou est important, c’est même un membre à part entière de la famille.

J’en profite d’ailleurs pour passer un petit coup de gueule contre ceux qui profitent de la détresse des parents et des bébés qui ont perdu Doudou : ce n’est vraiment pas cool de nous les revendre à prix d’or, vous mériteriez presque de brûler en enfer.

Alors comment avons nous géré la perte de Doudou ?

Mon fils est plein de ressources. Je lui ai expliqué que Doudou était parti en vacances mais qu’il allait bientôt revenir. Après des heures de recherches sur le net, j’ai finalement dégoté une doublure à un prix raisonnable, je prie d’ailleurs pour que la poste n’égare pas mon précieux colis en chemin. (Pour vous faire gagner un temps précieux je vous donne d’ailleurs la liste des sites, avec une petite astuce de sioux)

Entre temps il lui a trouvé un remplaçant de choix : Lapin Cretin ! Une petite peluche que nous avions ramené de Futuroscope et qui crie, rigole et fait les fameux Bah bah bah. Trop la classe, je vous le disais on ne choisit pas les doudous de nos enfants. Et le pire dans tout ça c’est qu’il lui fait même des bisous (alors que moi pouet pouet)

Ci dessous une liste non exhaustive de sites qui pourront peut être vous aider à retrouver votre doudou perdu, avec même une petite astuce à laquelle on ne pense pas toujours et qui m’a sauvé la vie avec mon fils aîné.

http://www.sosdoudou.com/ Sos Doudou aide les mamans et les papas dans la recherche de doudous : peluches, oursons, lapins et autres animaux exotiques chers a nos enfants…

http://www.doudoumalin.com/Boutique de plus de 7500 doudous neufs ou à l’état neuf. Avec Doudou Malin, c’est Facile de trouver un Doudou ou une peluche pour bébé.

http://www.doudouperdu.fr .Chaque doudou posté a une chance d’être retrouvé et  donc un enfant réconforté.

Il y a aussi Facebook

https://www.facebook.comA la recherche des doudous perdus.
Il ne faut pas non plus oublier de jeter un œil sur le le bon coin ou même sur ebay. En toute franchise on y trouve du pire et du meilleur et bon nombre d’opportunistes qui cherchent à tirer partie de la « rareté » du doudou et de la détresse des parents. Cependant vous n’êtes pas à l’abri d’une bonne surprise.
http://www.lepalaisdudoudou.com/Le site  a été créée en 2008, avant … Plus de 7000 références de doudous Il est possible de faire des recherches par marques et la créatrice est trsè professionnelle.

Retour sur mon expérience avec mon fils aîné

Mon fils et son doudou c’est tout une histoire, leurs regards se sont croisés un jour et depuis ils ne sont plus quittés.

Mais cela n’a pas été de tout repos! Nous avons failli le perdre 1000 fois au détour d’une ballade en poussette.

Doudou a traversé bien des épreuves avec bébé : les dents bien sûr, les journées chez la nounou, les gros chagrins et les petites contrariétés, les gros bobos. Bref, impossible de s’en passer.

Lorsque je me suis rendue compte que mon fils était totalement accro de son doudou, je me suis mise en quête d’une doublure, seulement voilà des mois étaient passées depuis qu’il avait été acheté et malheureusement impossible de retrouver exactement le même. Comme vous pouvez le voir sur la photo, son doudou est un petit ours. Malheureusement dans cette collection, seul le lapin était encore disponible. Il n’avait que quelques mois et pendant longtemps, mon subterfuge a fonctionné, seulement un jour… il s’est rendu compte que son doudou avait de grandes oreilles !

On ne pouvait pas dire qu’il n’était pas au courant et que je lui avais impunément menti .Je lui avais même inventé une petite chansonnette qui disait « Poucky c’est l’ami de mon petit, des fois c’est un ours, ou bien un lapin, ça dépend de celui qui est propre ».

Il y avait urgence ! J’ai écumé tous les sites internet à la recherche d’une doublure. Nada ! ou alors à des prix exorbitants : pas loin de 50€ pour un doudou de supermarché, qui à la base n’en valait même pas 10 ! Je me suis dirigée vers les forums et là j’ai trouvé quelques infos sur le fournisseur du doudou qui apparemment était basé en Belgique.

J’ai donc envoyé un email à l’usine pour leur demander s’ils pourraient me fournir une ou deux doublures. Et ils ont dit oui !

Dernier obstacle, l’usine a demandé à être payée par virement international. Il a donc fallu que je demande l’Autorisation à la banque pour le payement, ma banquière à été compréhensive et à bien accepter ma demande. Heureusement, ça aurait été rageant, si près du but.

Mon petit conseil aux jeunes parents : optez directement et sans tarder pour le Trio pour plus de sérénité, dès que bébé aura choisi son doudou favori.

Pourquoi c’est génial d’avoir des enfants avec un grand écart d’âge

Mes enfants ont un peu plus de 9 ans d’écart. Personnellement  je n’ai jamais voulu des enfants rapprochés pour plusieurs raisons:

  • mauvaise expérience personnelle avec ma sœur avec qui j’avais 2 ans d’ecart et qui était pour ainsi dire une vrai petite chieuse en culotte courte et à qui je dois un nombre incalculable de punitions
  • pas envie de gérer les disputes au quotidien
  • envie d’avoir un minimum de vie sociale et des sortir le nez des couches…

Idéalement j’aurais voulu que mes enfants aient 5/6 ans d’écart mais la vie en a décidé autrement.

Contrairement à ce que certaines semblent penser non je n’ai pas 2 enfants uniques! Réflexion plus que débile surtout que mes 2 enfants ont le même père et vivent sous le même toit. Le plus drôle ou le pire c’est que souvent ce type de réflexion vient surtout des femmes bizarrement.

Voici les raisons pour lesquelles l’ecart d’âge 2 enfants peut être, selon moi, plein d’avantages

  •  il est content d’être grand Frère: il ne subit pas la situation, bébé  ne lui a pas volé sa maman… alors qu’il en avait encore tellement besoin. Mon fils nous a littéralement supplié pendant des années pour avoir un petit Frère. Je vous entends déjà  » il s’ennuyait le pauvre « , peut être mais j’ai toujours fait en sorte d’organiser des jeux avec des copains et j’avais plus de temps pour jouer avec lui.
  • il peut vous filer un petit coup de main et se relever d’une aide précieuse pour  surveiller et jouer son petit frère  pendant que :
  1. Vous prenez votre douche 🚿 ou vous préparer pour le boulot . Soyons  franche 5 minutes sous la douche ça change tout ! Ne pas traîner en pyjama la moitié de la journée parce qu’on n’a pas eu une minute à soi ou ne pas avoir à arriver en vrac au boulot c’est quand même plus sympa ne serait ce que pour l’égo.
  2. Faites la cuisine . Sans avoir le temps de faire un repas de chef 👨‍🍳 c’est quand même mieux de pouvoir manger équilibré et à une heure correcte qui plus est.
  3. Faites un brin de ménage. En attendant le jour béni où j’aurai une maid à demeure, il faut bien se coltiner. Impossible de laisser les marmots dans un cafarnahom pas possible et de vivre comme des craspouilles avec un évier qui déborde de vaisselle. Petit message à Tony Micheli : si jamais tu passes par Lyon, n’hésite pas à faire un crochet à la maison, j’étais très fan de Madame est servie qd j’étais petite.
  • il lui sert de modèle, c’est son héros, il lui donne envie d’aller de l’avant et de dépasser avec son air  de dire «mais comment il a appris tout ca celui là?»
  • Il est très protecteur avec son petit frère, alors que s’il n’avait que quelques années d’écart il ferait certainement tout pour qu’il lui lâche la grappe.
  •  Il est fier quand son petit frère va le chercher à l’école devant ses copains
  • Il peut lui préparer son biberon 🍼 tout chaud comme bébé  l’aime juste après son bain.

Mais soyons clairs chacun garde son rôle, jamais je ne demanderai à mon fils aîné de se lever au milieu de la nuit parce que son petit Frère s’est réveillé et que je suis crevée, jamais  je ne lui demanderai de changer une couche et encore moins de jouer les baby sitters pour qu’on se fasse une petite soirée en amoureux.

Je reconnais tout de même que c’est quand même sympa de voir mon grand garçon fier d’être grand Frère.  Il aura vu grandir et évoluer bébé et aura plein de chose à lui raconter. Chaque jour une grande complicité  se développe entre eux.